Suite aux différentes mesures mises en place par le gouvernement afin de faire face à la pandémie de COVID-19, l’activité artistique à été considérablement impactée et les artistes sont confrontés à de nombreuses restrictions.

Les magiciens professionnels font partis de ces artistes en difficulté qui tentent de s’adapter en travaillant sur de nouveaux projets leur permettant de proposer de nouvelles alternatives à leur public.

C’est d’abord au confinement que ces artistes ont dû faire face.
De nombreux magiciens, privés de scène, ont alors redoublé d’imagination afin de proposer régulièrement des tours de magie sur les réseaux sociaux. Ils ont donc été amenés à repenser leur manière de travailler en recherchant chaque jour de nouveaux tours et ont été confrontés à un véritable travail de montage vidéo afin de faciliter le visionnage du public sur le web, mais aussi de stratégie afin d’être visible sur les réseaux sociaux.
Un exercice qui a tellement plu à certains, qu’ils ont décidé de poursuivre cette activité après le confinement, en créant par exemple leur propre chaine YouTube.
Grâce à cet outil, les magiciens d’ANIM’Prod ont pu conserver un lien avec leur public.

Certains d’entre eux ont même pris l’initiative de créer des écoles ou académies de magie en ligne avec du contenu en partie gratuit afin de partager leur savoir faire avec le grand public en présentant des tours et leurs trucs. Quelques uns proposent même un suivi personnalisé aux membres du site afin de les corriger et de les soutenir dans leur apprentissage de la magie. Cela est également une excellente activité à partager en famille.

Cependant le coeur de ce métier reste le contact avec le public.

L’une des conséquences de l’épidémie de Coronavirus est cette distanciation sociale tant évoquée, qui fait qu’aujourd’hui les magiciens, mais également l'ensemble des artistes, ne peuvent plus exercer leur activité.
En effet, malgré le déconfinement, les professionnels de la magie souffrent d’un manque d’activité important, la quasi-totalité des prestations étant annulées ou reportées sur 2021. Et la situation ne s'arrange guère avec l'arrivée de la seconde vague de la Pandémie en cette rentrée de septembre ; en effet, l'ensemble des spectacles de fin d'année (Arbres de Noël, spectacle de villes...) ont été complètement annulés et aucune aide n'est donnée aux artistes par rapport à ce manque à gagné représentant pour certains plus de 50% de leurs revenus annuels. La situations est très difficile pour de très nombreux artistes professionnels qui n'ont d'autres revenus que ceux liés à leur art.

Le gouvernement a demandé à ces artistes, le plus souvent intermittents du spectacle, de "se réinventer". Plus facile à dire qu'à faire... Mais certaines collectivités territoriales ont proposé cet été des représentations de spectacles en plein air afin de soutenir et de permettre aux artistes de se projeter et de garder espoir.

Dans tous les cas, nos artistes ont mis en place toutes les mesures sécuritaires afin de limiter de nouvelles contaminations lié au COVID-19. Sur ces rares événements maintenus, l’un de nos artistes, Cyryl le Magicien met tout en oeuvre pour respecter les mesures barrières afin de protéger chaque participant : la mise à disposition de gel hydro-alcoolique, le port du masque obligatoire pour l'artiste et les adultes présents.
Par exemple, avant le spectacle de magie pour enfants, le magicien demande à tous les participants, avec l'aide des parents, de se laver les mains avec du savon. Les gestes barrières sont alors mis en place avec humour et en lien avec le spectacle. En effet, quand l'enfant monte participer sur scène, pour que la magie opère, il doit utiliser la potion-magique- hydroalcoolique et bien évidement, le masque de sorcier est de rigueur ! Le chapeau de sorcier, c'est hasbeen !  ;o)